logo Immordc
ANNONCES IMMO ANNUAIRE IMMO NOS CONSEILS
Nos actualités Kinshasa : 29 mai 2017.
 
Accueil >> Nos actualités >> Lutte contre l’insalubrité à Kinshasa : André KIMBUTA appelle à l’implication de tous les Kinois.

Annonces sponsorisees Comment promouvoir votre annonce ?

terrain soyo4 avec fondation
Terrain
- value - matadi/matadi - Prix : 4500 $ US

DETAILS

Immeuble de deux niveau de 6 appartements à vendre à Bonhome 14è Rue/ Matete
Immeuble
- A vendre - Kinshasa/Matete - Debonhome - Prix : 120000 $ US

DETAILS


Lutte contre l’insalubrité à Kinshasa : André KIMBUTA appelle à l’implication de tous les Kinois.
Publié le 24/06/2009 dans la catégorie
Actualités
 

Articles liés
Que signifie être locataire à Kinshasa ? 
Les opérateurs économiques se plaignent du délabrement de la route Moanda-Boma 
Haut-Lomami : les braconniers empoisonnent les éléphants 
Le manque d’infrastructures retarde la rentrée scolaire à Kongolo 
Le tourisme congolais est à l’heure de sa renaissance 
   

Dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité dans la ville de Kinshasa, le gouverneur de la ville André KIMBUTA YANGO vient d’initier un vaste programme de gestion des ordures ménagères et déchets divers.

Ce projet est le fruit d’un partenariat entre Kinshasa et Bruxelles, visant à canaliser les circuits de production des déchets et de réduire ses effets nocifs.

Pour le matérialiser, l’exécutif  provincial a inauguré le mercredi 17 juin dernier la décharge  de transit des centres de compostage  des déchets de la commune de Lemba et de Matete, situé à l’entrée de la Foire Internationale  de Kinshasa pour la commune de Lemba, et aux environs de l’échangeur pour celle de Matete. C’est sur ces deux sites que seront entassées les ordures avant leurs recyclages.

Au niveau de la décharge des transits, les services d’hygiènes de l’hôtel de ville procèderont en premier lieu au triage et à la séparation des déchets organiques et non.

Les sachets seront traités au centre de compostage, les verres et plastiques seront envoyés vers les usines appropriées pour leur recyclage. Quant aux déchets organiques, ils seront acheminés à la décharge finale et ceux qui servent du fumage seront acheminés à l’agriculture.

L’heure est à la gestion des déchets que l’on retrouve sur les places publiques et dans le ménage. Pour réussir cette opération, le n°1 de la ville en appelle à l’implication des autorités communales  et à la population kinoise toute entière.

Par Chimène MAKWALA




   Commenter cette publication
Votre nom :   
Votre adresse e-mail :    
Votre commentaire   
Verification :   



NOTRE NEWSLETTER


ESPACE AGENCES IMMO
Me connecter M'Inscrire

 
 
Restez connecté(e) avec nous
REJOIGNEZ NOUS
SUR FACEBOOK
SUR TWITTER
SUR VIADEO
Copyright : immordc sprl 2008 - 2017. Tous droits réservés