logo Immordc
ANNONCES IMMO ANNUAIRE IMMO NOS CONSEILS
Nos actualités Kinshasa : 29 mai 2017.
 
Accueil >> Nos actualités >> Conférence des gouverneurs : 45 000 Km de routes de desserte agricole seront réhabilités

Annonces sponsorisees Comment promouvoir votre annonce ?

Immeuble d\\\'appartements à vendre à Kintambo Bangala
Immeuble
- A vendre - Kinshasa/Kintambo - Prix : 700000 $ US

DETAILS
Vue extérieure de la maison

Location dans une même parcelle 2 maison s des 5 chambres et 4 chambres à Matete /Mayi Ndombe
Maison/Villa
- A louer - Kinshasa/Matete - Prix : 250 $ US

DETAILS


Conférence des gouverneurs : 45 000 Km de routes de desserte agricole seront réhabilités
Publié le 01/07/2009 dans la catégorie
Actualités
 

Articles liés
Que signifie être locataire à Kinshasa ? 
Les opérateurs économiques se plaignent du délabrement de la route Moanda-Boma 
Haut-Lomami : les braconniers empoisonnent les éléphants 
Le manque d’infrastructures retarde la rentrée scolaire à Kongolo 
Le tourisme congolais est à l’heure de sa renaissance 
   

(Radio Okapi | 26 Juin 2009)

Les rideaux sont tombés jeudi sur les premiers travaux de la Conférence de gouverneurs qui se sont tenus à Kisangani, dans la province Orientale, du 24 au 25 juin et qui ont été présidés par le Chef de l’Etat, le président Joseph Kabila.
On retiendra de cette rencontre, notamment, l’annonce du démarrage de la réhabilitation des routes de desserte agricole sur l’ensemble du territoire national, rapporte radiookapi.net

Selon le ministre de l’Intérieur, porte-parole de la conférence, les travaux de Kisangani ont débouché sur un certain nombre de recommandations et résolutions dans les divers domaines de la vie nationale. 

Concernant la reconstruction et le développement de la RDC, les conférenciers ont annoncé le démarrage du programme de réhabilitation des routes de desserte agricole par le système du cantonnage manuel.
Ce programme concerne les premiers 45 000 kilomètres de ces routes à travers le pays. Autre décision importante dans le domaine social, économique et financier, il est institué un ordre de paiement permanent auprès des succursales de la Banque centrale pour les dotations des provinces. 

C’est un compromis trouvé entre le gouvernement central et les provinces en ce qui concerne la rétrocession des 40% des recettes nationales aux administrations provinciales, selon le gouverneur du Bas-Congo. Pour Simon Mbatshi Mbatshia, il s’agit d’une approche de solidarité nationale par rapport à l’approche constitutionnelle de la retenue à la source. 

Sur le plan politique, la conférence a décidé le renforcement de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national, l’accélération de la mise en œuvre de la décentralisation ainsi que la suppression des barrières et toutes sortes de tracasseries. 

La prochaine conférence est prévue en décembre 2009 à Mbandaka. 

Par  radiookapi.net




   Commenter cette publication
Votre nom :   
Votre adresse e-mail :    
Votre commentaire   
Verification :   



NOTRE NEWSLETTER


ESPACE AGENCES IMMO
Me connecter M'Inscrire

 
 
Restez connecté(e) avec nous
REJOIGNEZ NOUS
SUR FACEBOOK
SUR TWITTER
SUR VIADEO
Copyright : immordc sprl 2008 - 2017. Tous droits réservés