logo Immordc
ANNONCES IMMO ANNUAIRE IMMO NOS CONSEILS
Nos actualités Kinshasa : 29 mai 2017.
 
Accueil >> Nos actualités >> Lancement par le Chef de l’Etat des travaux de modernisation du Boulevard Lumumba dont le coût est estimé à 52.633.541,60 USD

Annonces sponsorisees Comment promouvoir votre annonce ?

2 terrains de 20m sur 25 à vendre à Mont Ngafula/ Cpa-Mazal
Terrain
- A vendre - Kinshasa/Mont Ngafula - Prix : 25000 $ US

DETAILS

Concession de 34 hectares morcelable à vendre à Mont Ngafula / Congelos
Ferme
- A vendre - Kinshasa/Mont Ngafula - Prix : 5000 $ US

DETAILS


Lancement par le Chef de l’Etat des travaux de modernisation du Boulevard Lumumba dont le coût est estimé à 52.633.541,60 USD
Publié le 31/07/2009 dans la catégorie
Actualités
 

Articles liés
Que signifie être locataire à Kinshasa ? 
Les opérateurs économiques se plaignent du délabrement de la route Moanda-Boma 
Haut-Lomami : les braconniers empoisonnent les éléphants 
Le manque d’infrastructures retarde la rentrée scolaire à Kongolo 
Le tourisme congolais est à l’heure de sa renaissance 
   

(digitalcongo.net - 31/07/2009): Le Chef de l’Etat a inauguré jeudi les travaux de réhabilitation et de modernisation du plus long boulevard de la RDC, le Boulevard Lumumba, travaux confiés à l’entreprise chinoise CNCTPC et entièrement financés par le gouvernement de la RDC pour un montant de 52.633.541,60 USD

Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, a donné, jeudi à Kinshasa, le coup d’envoi marquant le lancement officiel des travaux de réhabilitation et de modernisation du Boulevard Lumumba. Ces travaux, qui s’inscrivent dans un programme global de réhabilitation et de modernisation de la voirie dans la ville de Kinshasa totalisant dans sa première phase 130 kilomètres, ont démarré le 30 juillet 2009 et dureront dix mois durant lesquels environ 800 emplois seront créés. Ils (les travaux) consistent en la suppression de la berme centrale, en la reconstruction  et l’élargissement de la chaussée avec un standard de 2 x 4 voies en ce qui concerne la voie principale ainsi qu’en l’aménagement d’un grand carrefour au croisement des Boulevards Lumumba et Sendwe.
De même, il est prévu entre autres, la réhabilitation des rocades Est - Ouest, la construction des galeries techniques et d’un réseau d’assainissement, l’aménagement et la signalisation verticale et horizontale.

Les travaux sur le Boulevard Lumumba, long de 14,50 kilomètres, seront réalisés sur le tronçon compris entre les avenues du Militant à Limete et Ndjoku à Kimbanseke. Ils ont été adjugés à la CNCTPC (Compagnie nationale chinoise des travaux publics et chaussées) pour un montant estimatif de 52.633.541,60 USD exclusivement financés par le gouvernement de la République Démocratique du Congo.

Les études préliminaires aux travaux ont été exécutés par le BED (Bureau d’études et de développement), tandis que le contrôle de l’exécution des travaux sera assuré par un groupement du BTC (Bureau technique de contrôle) et du CEREMA (Centre de recherche et de maintenance) de la faculté Polytechnique de l’UNIKIN (Université de Kinshasa).

Pour l’heure, plusieurs projets sont en cours de réalisation dans la capitale sur une longueur totale de soixante kilomètres. Il s’agit notamment du Boulevard du 30 juin dans la commune de la Gombe, des avenues Kimbondo, Inga et Lubumbashi a Bandalungwa, de l’avenue de Libération traversant les communes de Selembao, de Bumbu, de Ngiri-Ngiri, de Bandalungwa et de la Gombe, de l’avenue du Tourisme longeant le fleuve Congo jusqu’à Kinsuka, de l’avenue de l’Ecole à Binza/Ozone et de l’avenue Gambela, dans les communes de Kasa-Vubu et de Ngiri-Ngiri.

Caractéristiques techniques de l’ouvrage

Les travaux de réhabilitation et de modernisation du boulevard Lumumba, a indiqué l’ADGA de  l’Office des routes (OR), portent sur 14,5 km repartis en deux lots notamment la réhabilitation des rocades communément appelés petits boulevards pour le lot 1 et la modernisation de la voie principale par la suppression de la berme centrale pour son élargissement porté à 42 m pour l’ensemble de l’ouvrage.

Cependant, la structure de la chaussée comportera quatre couches, à savoir la couche de fondation d’une épaisseur de 40 cm en grave de 0,50, la couche de base en grave bitumineux aux 0,31 dont l’épaisseur sera de 20 cm, une sous-couche stabilisée au ciment à épaisseur variable suivant la nature du sol et d’une couche de roulement en béton bitumineux construite aux concassés 0,31, la construction et l’élargissement des onze ouvrages de franchissement et l’aménagement des passerelles appropriés pour les piétons.

(DN/Ern./Yes)
Digitalcongo.net




   Commenter cette publication
Votre nom :   
Votre adresse e-mail :    
Votre commentaire   
Verification :   



NOTRE NEWSLETTER


ESPACE AGENCES IMMO
Me connecter M'Inscrire

 
 
Restez connecté(e) avec nous
REJOIGNEZ NOUS
SUR FACEBOOK
SUR TWITTER
SUR VIADEO
Copyright : immordc sprl 2008 - 2017. Tous droits réservés