logo Immordc
ANNONCES IMMO ANNUAIRE IMMO NOS CONSEILS
Nos conseils Kinshasa : 24 mai 2017.
 
Accueil >> Nos conseils >> Conseils pour vendre >> Vendre ma maison : par moi-même ?

Annonces sponsorisees Comment promouvoir votre annonce ?


- - / - Prix : $ US

DETAILS

2 terrains de 20m sur 25 à vendre à Mont Ngafula/ Cpa-Mazal
Terrain
- A vendre - Kinshasa/Mont Ngafula - Prix : 25000 $ US

DETAILS


Vendre ma maison : par moi-même ?
Publié le 11/03/2013 dans la catégorie
Conseils pour vendre
 

Articles liés
Agences immobilières : leur rôle 
Vendre ma maison : via un agent immobilier ? 
Comment rédiger une annonce immobilière 
Quelles solutions adopter pour ne pas avoir à baisser le prix de vente de votre bien immobilier ? 
Les 5 règles d’or d’un investissement immobilier 
   

Vendre une maison constitue une opération complexe et délicate. Que vous choisissiez de la vendre par vous-même (option 1) ou via un agent immobilier (option 2), retenez que beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte dans la vente d’un bien immobilier et doivent être pris en considération. 

Pour vendre votre maison par vous-même et avec succès, la rédaction de immordc.net vous donne dans cette fiche, ce que vous devez absolument savoir pour passer votre transaction immobilière de façon satisfaisante et sécurisée.

1. Quels sont les avantages et les inconvénients de vendre votre maison par vous-même ?

Chaque option que vous retenez pour réaliser la vente de votre bien immobilier a ses avantages, exigences et inconvénients ; autant les savoir :

Les avantages :

- L’acheteur qui n’aime pas d’intermédiaire aura le sentiment de discrétion ;
- Vous connaissez très bien votre maison, vous pourrez en faire une bonne description ;
- Vous et l’acheteur aurez un sentiment de sécurité ;
- Vous n’aurez pas de commission ou honoraires à verser à un agent immobilier.

Les exigences auxquelles vous devrez faire face :

- Vous devez être à mesure d’évaluer le bien et d’en fixer le prix convenable ;
- Vous devez vous-même rédiger une annonce immobilière et en faire large diffusion ;
- Vous devez disposer de beaucoup de temps pour assurer les visites ainsi que d’autres démarches nécessaires ;
- Vous devez avoir des nerfs solides pour faire face aux différents types de clients, chacun avec ses caprices, son horaire et ses exigences.

Les risques que vous encourez :

- Votre offre a un champ limité de diffusion et de promotion ;
- Votre offre peut prendre beaucoup de temps pour attirer les clients potentiels ;
- Votre prix de vente risque d’être surestimé ou sous-estimé ;
- Vous risquez de vous faire escroquer si vous n’êtes pas prudent.

2. Comment réussir alors la vente de votre maison par vous-même ?

Puisque la décision est prise de vendre votre maison sans intermédiaire, il vous faut donc faire preuve de beaucoup d’habilités.

Voici ce que nous vous recommandons pour faciliter votre transaction:

 Préparez convenablement votre bien : Votre maison à vendre doit être parfaitement préparé pour faire bonne impression et retenir l’attention des visiteurs d’un coup. Pour donner une valeur ajoutée à votre maison en vente :

- Réparez les fissures (s’il en y a) et repeignez la maison ;
- Rangez et nettoyez convenablement l’intérieur de la maison ;
- Evacuer les immondices et tous les effets encombrants et gênants ;
- Désherbez, tondez la pelouse, soignez le jardin ;
- Plus d’astuces ? >>

 Fixez correctement le prix de votre maison : le prix de vente d’un bien immobilier doit être réaliste pour refléter le marché et pour qu’il soit vendu le plus rapidement possible. Pour ce faire :

- Evaluez préalablement le bien mis en vente. Vous pouvez ainsi recourir aux services, soit d’un agent immobilier (discrètement), soit d’un architecte, d’un ingénieur de bâtiment, etc. (ca peut être payant). Vous pouvez également le faire vous-même. (comment ? >>)
- De l’évaluation, fixez un prix réaliste de votre maison ; n’oubliez pas de tenir compte du marché. Si votre prix sera négociable, nous vous conseillons de ne pas afficher un prix au-delà de 140 % du prix souhaité ; sinon, vous chassez les clients potentiels.

 Rédigez soigneusement votre offre : Votre annonce immobilière doit être claire, concise et détaillée, mais pas trop long pour attirer les clients. Son premier objectif est d’être lue et d’attirer les clients potentiels.

Alors comment rédiger une annonce immobilière efficace ? >>

 Faites la promotion de votre offre sur internet : il ya plusieurs manières de promouvoir la vente de votre maison ; mais couplez-les avec internet. A ce jour, beaucoup de futurs propriétaires, acquéreurs potentiels de biens immobiliers, transitent par internet avant de se déplacer. Pour optimiser vos chances :

- Utilisez les sites spécialisés dans l’immobilier ;
- Utilisez les mêmes sites que les agents immobiliers ;
- Ne manquez pas de joindre des photos de la maison à l’annonce.

 Gérez les visiteurs et clients potentiels avec courtoisie et tact : les clients congolais ont tendance à proposer la moitié du prix affiché ; pas de panique, ni de colère. La colère et le désespoir ne vous servira pas utilement dans la négociation.

- Ne parlez pas trop, contentez-vous de répondre aux questions posées spécifiquement ;
- Ne faites pas trop de commentaires, laissez vos visiteurs observer eux-mêmes ;
- Restez courtois, coopératif et ouvert aux propositions des clients ; basez votre argumentation sur les points forts de votre maison et du quartier ;
- Laissez le temps à vos visiteurs de réfléchir avant de vous rendre une réponse définitive;
- Pourquoi ne pas leur offrir une seconde visite (après réflexion) pour qu’ils se rendent mieux compte.

 Concluez la transaction avec aisance et maitrise de soi : les négociations ont abouti, le client est prêt à verser le montant de la vente convenu, il est temps de transférer le droit de propriété à l’acheteur. Pour ce faire, voici les documents ou effets que vous devez apprêter et donner à l’acquéreur :

- Une copie de votre identité,
- Un acte de vente
- Un acte de cession (facultatif)
- La situation des factures de consommation d’eau (Regideso), d’électricité (Snel) ou de téléphone (de plus en plus rare en RD Congo, shuuut !) ;
- La situation et les preuves de payements des impôts fonciers (IF) et impôts sur le revenu locatif (IRL si la maison était loué) ;
- Les plans de la maison, si encore bien gardés
- Sans oublier les détails à caractères juridiques (en savoir plus >>)

Notez bien : il est vivement recommandé de vous faire assister par votre avocat en cette étape cruciale de la transaction. Il vous sera très utile dans la partie juridique de l’opération :

Bonne chance !

Justin Avundo (st) et Alpha Memidra Egbango
Copyright : immordc.net, mars 2013

 

 




   Commenter cette publication
Votre nom :   
Votre adresse e-mail :    
Votre commentaire   
Verification :   



NOTRE NEWSLETTER


ESPACE AGENCES IMMO
Me connecter M'Inscrire

 
 
Restez connecté(e) avec nous
REJOIGNEZ NOUS
SUR FACEBOOK
SUR TWITTER
SUR VIADEO
Copyright : immordc sprl 2008 - 2017. Tous droits réservés