logo Immordc
ANNONCES IMMO ANNUAIRE IMMO NOS CONSEILS
Nos conseils Kinshasa : 24 mai 2017.
 
Accueil >> Nos conseils >> Conseils sur la législation >> Ma maison : puis – je la décorer aux emblèmes et armoiries de mon pays ?

Annonces sponsorisees Comment promouvoir votre annonce ?

Terrain de 25m sur 20 à vendre à Ngaliema Ca campagne sur nguma
Terrain
- A vendre - Kinshasa/Ngaliema - Prix : 250000 $ US

DETAILS

Parcelle dune superficie de 30m sur 50m avec une villa de 5 chambres a vendre à Ngaliema/macampagne
Maison/Villa
- A vendre - Kinshasa/Ngaliema - Prix : 800000 $ US

DETAILS


Ma maison : puis – je la décorer aux emblèmes et armoiries de mon pays ?
Publié le 26/07/2013 dans la catégorie
Conseils sur la législation
 

Articles liés
Avons – nous le droit d’hériter un logement de service accordé à notre défunt père ? 
De mon héritage immobilier 
Comment acquiert-t-on la propriété « immobilière » en droit congolais 
Servitudes restrictives du droit de la propriété à raison des rapports de voisinage 
Servitudes restrictives du droit de la propriété édictées par les lois particulières  
   

Monsieur Elias a construit une belle maison à Kinshasa, comme il aime bien son pays la République Démocratique du Congo, il a décidé de la décorer aux emblèmes et armoiries de son pays : le drapeau national, tête de Léopard, Franc Congolais et autres… 

Le spectacle est tellement beau que les passants ne manquent pas des mots. Les uns le félicitent et apprécient son sursaut nationaliste, les autres par contre, n’apprécient pas cette façon de faire et disent qu’une telle décoration serait appropriée aux édifices publics ; une maison privée ne peut être décorée comme un édifice public disent-ils. La polémique est lancée !
La rédaction de Immordc.net s’est intéressée à cette polémique et a décidé d’associer les experts (Juristes, Architectes et Décorateurs) pour établir la vérité afin de départager les deux parties.

1. Que dit la loi ?

En tout cas, la loi est muette à ce sujet, selon les spécialistes, aucune disposition de la loi n’interdit l’usage des emblèmes et armoiries du pays par un citoyen Congolais. Seulement, ceux-ci doivent être respectés et utilisés en bon escient, étant donné qu’ils constituent le symbole du pays. (Tout mouvais usage ou destruction volontaire des emblèmes et armoiries est punissable aux yeux de la loi).
Alors, décorer sa maison aux emblèmes et armoiries du pays signifie-t-il faire un mouvais usage de ceux-ci ? Non ! ont répondu les spécialistes du droit. L’exemple probant selon eux, est celui des drapeaux que nous voyons dans les véhicules privés et les taxis. Cela ne constitue pas une infraction, de même pour la décoration de la maison.
Mais, pour des raisons d’ordre ont-ils soulignés, la décoration des murs d’une maison aux emblèmes et armoiries du pays est réservée aux édifices publics, sièges des ministères, entreprises publiques, poste des polices…
Donc, selon les professionnels des lois, Monsieur Elias n’a commis aucune infraction, mais il a juste crée une confusion entre sa maison et les établissements publics. Cette confusion mérite d’être revue et corrigée, disent-ils.

2. Quel est la perception des passants ?

En sémiologie, tous les codes ou signes qui impliquent la vue ont un sens. C'est-à-dire qu’ils créent des messages et permettent aux hommes de les interpréter. Une question se pose cependant : la maison décorée aux emblèmes et armoiries de son pays dégage-t-elle un message ?
Chacun exprime son opinion et sa lecture qu’il fait de cette décoration. Selon les Décorateurs des maisons à Kinshasa et quelques citoyens interrogés à ce sujet, une telle maison renvoi tout de suite à l’image :

  • Soit d’un édifice public c'est-à-dire une maison appartenant à l’Etat (Palais de la nation, Palais de la justice, bâtiment abritant un Ministère…) ;
  • Soit d’un partisan du régime en place qui les utilise pour se faire identifier, pour marquer son soutien à l’autorité gouvernante, ou pour intimider son voisinage (ont ajouté d’autres).
  • Vous aussi, vous avez votre opinion. Alors, qu’en pensez-vous ? Votre avis dans les commentaires ici-bas.

3. En conclusion…

Les Architectes et autres spécialistes de construction des maisons soulignent qu’on ne met pas n’importe quel couleur dans sa maison. Les couleurs et les signes décoratifs sont porteurs des messages et ont un impact sur la sensation de confort et d’aisance de la maison. Donc, on ne peut décorer ou peindre sa maison n’importe comment !
Notre Compatriote Monsieur Elias, bien que n’ayant pas commis aucune infraction, a crée une confusion entre sa maison et les établissements publics. Une confusion que peut aussi entacher ses rapports avec le voisinage si pas expliqué et bien compris. Cette confusion mérite d’être revue et corrigée.

 

Dossiers à suivre !
Vous avez un cas à signaler, une question ? Posez votre question ici >>


Justin Avundo et Alpha Memidra Egbango
Copyright : immordc.net, juin 2013.

Crédit photos : lerenoiduvigna.skyrock.com




   Commenter cette publication
Votre nom :   
Votre adresse e-mail :    
Votre commentaire   
Verification :   



NOTRE NEWSLETTER


ESPACE AGENCES IMMO
Me connecter M'Inscrire

 
 
Restez connecté(e) avec nous
REJOIGNEZ NOUS
SUR FACEBOOK
SUR TWITTER
SUR VIADEO
Copyright : immordc sprl 2008 - 2017. Tous droits réservés