logo Immordc
ANNONCES IMMO ANNUAIRE IMMO NOS CONSEILS
Nos actualités Kinshasa : 23 mai 2017.
 
Accueil >> Nos actualités >> Les opérateurs économiques se plaignent du délabrement de la route Moanda-Boma

Annonces sponsorisees Comment promouvoir votre annonce ?


- - / - Prix : $ US

DETAILS

Terrain de 20m sur 25m a vendre à Sans Fil/ Mont Ngafula
Terrain
- A vendre - Kinshasa/Mont Ngafula - Prix : 35000 $ US

DETAILS


Les opérateurs économiques se plaignent du délabrement de la route Moanda-Boma
Publié le 03/10/2015 dans la catégorie
Actualités
 

Articles liés
Que signifie être locataire à Kinshasa ? 
Haut-Lomami : les braconniers empoisonnent les éléphants 
Le manque d’infrastructures retarde la rentrée scolaire à Kongolo 
Le tourisme congolais est à l’heure de sa renaissance 
Des bancs pour six écoles de Kisenso 
   

Les opérateurs économiques du Kongo central se plaignent de la détérioration de la route qui relie Boma à Moanda. Ils ont appelé jeudi 1er octobre les autorités à agir vite, expliquant que les pluies risquaient de couper cet axe routier en deux. Une situation qui pourrait entrainer l'enclavement économique de Moanda.

C'est entre les villages Makysimba et Nzadi Kongo que la route en terre battue est devenue dangereuse, suite à la présence d'un grand trou, qui continue de s'agrandir. Mayala Kianda, un des opérateurs économiques de la cité côtière de Moanda, a appelé les autorités provinciales de l'Office des routes à trouver rapidement une solution.

Si la route Boma-Moanda se coupe en deux, avertit-il, ça sera l'enclavement économique de Moanda et des contrées environnantes.

Ce qui perturberait l’arrivée à Moanda des biens provenant de Matadi, Kinshasa et Boma. Les marchandises et autres produits pétroliers qui proviennent de l'Angola risquent également de rester Moanda sans pouvoir être acheminés ailleurs.

Une situation qui risque d’entraîner la rareté de certains produits et les spéculations sur les prix.

Les opérateurs économiques de Moanda demandent également au Fonds national d'entretien routier (Foner), qui perçoit des frais de péage sur cette route, de faire pression sur l'Office des routes afin qu'il puisse faire face à ce danger.

Les proches du ministre provincial en charge des infrastructures ont promis d'apporter plus des lumières sur ce sujet dans un bref délai.

 

Radiookapi.net




   Commenter cette publication
Votre nom :   
Votre adresse e-mail :    
Votre commentaire   
Verification :   



NOTRE NEWSLETTER


ESPACE AGENCES IMMO
Me connecter M'Inscrire

 
 
Restez connecté(e) avec nous
REJOIGNEZ NOUS
SUR FACEBOOK
SUR TWITTER
SUR VIADEO
Copyright : immordc sprl 2008 - 2017. Tous droits réservés