Conseils pratiques pour évaluer un bien immobilier avant l’achat ou la vente

Conseils pratiques pour évaluer un bien immobilier avant l’achat ou la vente

Partager cette article

Publié, le 03 April 2021 | Dans la catégorie Conseils pour vendre ou acheter | Temps de lecture 3 minutes et 22 secondes

Pour éviter de faire partie de ces personnes qui vendent ou achètent des immeubles sans savoir justifier leurs prix d’achat ou de vente, vous devez préalablement évaluer le bien immobilier en jeu. Toute décision raisonnable d’achat ou de vente d’immeuble doit s’appuyer sur l’évaluation préalable de la valeur marchande d’un immeuble. Mais, c’est une opération à ne pas confondre avec l’expertise immobilière.

Pour un vendeur, l’évaluation immobilière vous permet de fixer un prix juste et raisonnable de votre bien. Pour un acquéreur, que vous achetez pour vous loger ou pour investir, l’évaluation vous permet d’apprécier la valeur du bien immobilier sous transaction, sa sécurité, son contexte et son potentiel de rentabilité.

Retenez que le domaine d’évaluation d’immeuble diffère d’un pays à l’autre du fait des lois, des règles et procédures en vigueur. Dans le contexte de la RD Congo et particulièrement de Kinshasa voici quelques conseils à utiliser pour apprécier la valeur d’un bien immobilier, sa sécurité, son contexte et son potentiel de rentabilité.

 

I. Analysez correctement l’emplacement

Le milieu est un facteur important au quel un acheteur doit tenir en compte lors d’achat d’un immeuble. Quelle que soit la qualité de la construction, une maison située dans un milieu potentiellement conflictuel a un gros risque de perdre sa vraie valeur.

Pour Kinshasa, la classification en rang de localité de la capitale peut vous donner une idée. 

Voici quelques éléments auxquels il faut veiller dans l’analyse de l’emplacement d’un immeuble :

1. Les infrastructures de base

Lors d’achat ou de vente d'une maison, renseignez-vous de l'emplacement et de la disponibilité des écoles, des hôpitaux, les marchés ou centre de shopping et aussi des moyens d'accessibilité au site comme les routes, les ponts, etc.

2. Le milieu physique

Vérifier le milieu dans lequel se trouve l'immeuble: les milieux marécageux, érosifs, immeuble sur un ancien dépotoir. Veiller aussi à la qualité et au type de sol du site.

3. L’accessibilité

Ce facteur porte sur les moyens de transport et l'accessibilité. Y a t- il possibilité d’accéder facilement dans la parcelle en voiture, le transport en commun est-il possible ? N’oubliez pas que certains endroits ne sont accessibles qu’à pied. Si vous êtes un piéton, tant mieux ! 

4. la Proximité de grand centre

A ce stade il faut faire allusion à l’approvisionnement de la maison (marché, super marché), à votre lieu de travail.

 

II. Veuillez sur les dispositions et politiques urbanistiques

En tenant compte de la topographie et de géomorphologie du site, des équipements publics en place, … certains endroits demeurent de sites de conflits permanents.

Exemple : Le passage des lignes d’électricité haute tension, des lignes téléphoniques, les versants de fortes pentes (plus de 12 %), les lits de rivières, les terrains érodibles et inondables, les servitudes des édifices publiques, les terrains de jeux, etc.

Il est nécessaire aussi de savoir si le quartier figure dans projet du développement, du réaménagement de la ville prévu par l’autorité urbaine. 

 

III. Evitez les endroits  potentiellement conflictuels

dans le domaine de l’immobilier, il existe plusieurs types de conflit; citons entre autre :

1. Les conflits avec la loi:

Acheter une concession appartenant à l’Etat est un investissement à risque. Il y a également de conflit de succession qui survient d’un désaccord entre les héritiers d’un bien immobilier peut entraîner l’acheteur en justice.

2. Les conflits avec la nature:

Les maisons construites près de lits de rivière, les lignes électriques hautes – tensions, les ravins... peuvent vous causez d’énormes problèmes et vous exposez aux risques naturels.

IV. Les disponibilités d’eau et de l'électricité

Ces deux facteurs déterminent la viabilité d’un quartier et garantissent une vie aisée des habitants. Il est nécessaire d’y accorder beaucoup d’attention. Au cas où ces éléments ne sont pas disponibles, renseignez- vous sur la possibilité de se connecter  au réseau. 

Auteurs : Alpha Memidra Egbango - Tatiana Ndumba | Copyright : Immordc.net - février 2010 | Crédit photo : Immoval

Annonce à la une